[Coups de cœur 2017] Rien de tel que de se plonger dans un bon roman

Bonjour à tous ! 🙂

Fêtons d’abord un anniversaire : le 1er décembre 2016, je lançais ce blog littéraire avec un article dédié à ma PAL du Challenge Cold Winter. Mon deuxième article concernait mes coups de cœur de 2015 et 2016Depuis lors, j’ai publié 27 articles en rapport avec mes lectures et, un an plus tard, voici venu le moment de vous faire part de mes coups de cœur de 2017 ! 🙂

Si vous ne savez pas quoi offrir à vos proches ou que vous ne savez pas quoi lire en ce moment, je vous propose donc de découvrir mes meilleures lectures de l’année 2017 dans les catégories roman, théâtre et autobiographie. Un prochain article vous parlera de BD, mangas et romans graphiques.

Comme un coup de cœur c’est très personnel et ça ne s’explique pas, la frontière avec les excellentes lectures est parfois infime. Du coup, j’ai réuni dans cet article mes lectures notées par les mentions ‘Coup de coeur’ ( 💜💜💜💜💜) et ‘Très bon livre’ (💚💚💚💚), c’est-à-dire ceux que je recommande vivement car je les ai trouvés poignants, subtils, drôles, intéressants, bien écrits, sublimes ou bouleversants.

Dans cet article

Lire la suite

Publicités

[Challenge] Bilan du Théâtrathon

Bonjour à tous ! 🙂

Aujourd’hui je vous présente le Théâtrathon, un marathon de lecture organisé par la booktubeuse Tête de Litote. Le principe est simple : il s’agit de lire (ou de relire) des pièces de théâtre, qu’elles soient classiques ou contemporaines, pendant une semaine. Il n’y a pas de contrainte de nombre de pièces ou de nombre de pages : c’est un défi personnel et totalement libre, qui permet de faire un petit focus sur ce genre littéraire et de partager nos conseils, avis et découvertes sur les blogs et réseaux sociaux.

Le seul point commun des livres dont je vais vous parler dans cet article est donc qu’il s’agit de pièces que j’avais envie de lire.

Dans cet article :

La Contrebasse de Patrick Süskind (1984), monologue de 92 pages, 💙💙💙
Djihad d’Ismaël Saïdi (2015), pièce de 61 pages, 💜💜💜💜💜
Les mouches de Jean-Paul Sartre (1943), drame en trois actes, 146 pages, 💙💙💙
En attendant Godot de Samuel Beckett (1952), pièce de 124 pages, 💛💛
« Art », Yasmina Reza (1994), pièce de 121 pages, 💜💜💜💜💜
Lire la suite