[Avis lecture] Je découvre Stephen King !

Bonjour à tous ! 🙂

Aujourd’hui on inaugure une nouvelle catégorie d’articles qui se centre non pas sur un thème mais sur un auteur. En effet, je me suis rendu compte que je n’avais pas vraiment d’écrivain favori car j’aime tellement découvrir de nouveaux genres et de nouveaux pays que je lis rarement plusieurs livres d’un même auteur (en dehors des séries évidemment). Et c’est bien dommage ! En 2018, j’ai donc décidé de m’autoriser à lire des oeuvres d’écrivains dont j’aime la plume. Depuis le début de l’année, j’ai ainsi redécouvert Philippe Claudel et Aki Shimazaki. Ces nouveaux articles auront donc pour but, soit de vous faire découvrir des auteurs méconnus, soit de vous parler des écrivains que j’aime, soit de vous donner mon ressenti sur les best-sellers de figures emblématiques du paysage littéraire contemporain comme ça sera le cas dans cet article.

Dans cet article :

La ligne verte, Stephen King (1996), 509 pages, 💚💚💚💚
Shining, l’enfant lumière, Stephen King (1977), 572 pages, 💚💚💚💚
(même note globale, mais petite préférence pour le premier) Lire la suite

Publicités