[Coups de cœur] Récits japonais poétiques et contemplatifs en moins de 200 pages

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous présente des récits d’une grande poésie, marqués par la sagesse et la philosophie orientale (en particulier japonaise). J’ai réuni ici cinq romans symboliques, épurés, raffinés, contemplatifs et méditatifs, qui réussissent à nous faire réfléchir et à nous émouvoir en moins de 200 pages. Souvent proches de la forme du conte, ils sont structurés comme des récits initiatiques, que ce soit l’initiation par le déracinement, le voyage, l’amour ou l’apprentissage d’un art.

Autre point commun : la plupart de ces romans d’inspiration japonaise ont été écrits en français (sauf Soie) par des auteurs européens (sauf pour Aki Shimazaki, japonaise qui réside au Québec).

Si vous avez aimé l’un de ces textes, je peux vous assurer que les quatre autres sauront vous séduire de la même façon par leur écriture raffinée et leurs récits contemplatifs. Si vous n’en connaissez aucun, laissez vous tenter par ces petits bijoux.

Dans cet article :

Monsieur Origami, Jean-Marc Ceci (2016), 153 pages, 💜💜💜💜💜
Soie, Alessandro Baricco (1996), 142 pages, 💚💚💚💚
La petite fille de Monsieur Linh (2005), 184 pages, Philippe Claudel, 💜💜💜💜💜
Le poids des secrets, Aki Shimazaki (entre 1999 et 2004), 5 tomes, 💜💜💜💜💜
Neige, Maxence Fermine, éd. Arléa/Points (1999), 96 pages, 💚💚💚💚 Lire la suite

Publicités

[Avis lecture] Dystopies classiques nord-américaines

Bonjour à tous !

Aujourd’hui on va parler d’un genre littéraire qui fait fureur depuis quelques années et que j’aime tout particulièrement pour les réflexions qu’il suscite et pour l’imagination dont font preuve ses auteurs. C’est un genre qui fait partie des littératures de l’imaginaire, un sous-genre de la science-fiction, j’ai nommé : la dystopie.

J’ai lu récemment trois grands classiques du genre, écrits par des auteurs Nord-américains (USA, Canada), et je vous en donne mon avis dans cet article après vous avoir rappelé brièvement le concept de dystopie et vous avoir parlé de mes premières rencontres avec ce genre littéraire.

Dans cet article :

Le Passeur, Lois Lowry, 1993, 💚💚💚💚
Fahrenheit 451, Ray Bradbury, 1953, 💙💙💙
La servante écarlate, Margaret Atwood, 1985, 💜💜💜💜💜

Lire la suite

[Avis lecture] Enquêtes dans un Paris imaginaire

Bonjour à tous ! 🙂

Aujourd’hui, je vous emmène à Paris. Mais pas dans le Paris contemporain, ni dans le Paris de vos ancêtres, non. Je vous emmène dans un Paris imaginaire. Avec deux romans récents de fantasy, nous allons partir à la découverte du Paris de la Belle Époque et, au fil d’enquêtes, nous découvrirons qu’il s’y passe des évènements surnaturels. Imaginées par des auteurs français, ces deux versions de Paris nous propulsent dans des univers stempunk très chic où le port du chapeau haut de forme et la fréquentation de salons privés sont le quotidien des protagonistes. Mais de sombres individus vont les amener à se promener dans le cimetière du Père-Lachaise ou en d’autres lieux bien étranges.

Dans cet article

Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les enchantements d’Ambremer, Pierre Pevel, éd. Bragelonne (2003), 382 pages, 💙💙💙
La 25e heure, première enquête, Feldrik Rivat, éd. de L’Homme Sans Nom (2015), 436 pages, 💛💛 Lire la suite

[Avis lecture] Destins de femmes en Iran

Bonjour à tous ! 🙂

Aujourd’hui je vous propose de partir à la découverte de l’Iran sous le regard des femmes, et ce à travers trois romans très contemporains, parus en français entre 2011 et 2016. Publiées chez Grasset, Zulma et Liana Levi, trois autrices racontent le destin de plusieurs héroïnes en abordant leur quotidien, leur vie de famille, leur condition de femme, l’histoire de leur pays, leur sexualité, leurs croyances, leurs combats, leur déracinement, leur identité. Les voix de ces femmes résonnent encore en moi. Ce furent trois lectures très enrichissantes, qui m’ont beaucoup appris sur cet immense pays que je connaissais très peu. 

Dans cet article

C’est moi qui éteins les lumières, Zoyâ Pirzâd, 💚💚💚💚
Les putes voilées n’iront jamais au Paradis !, Chahdortt Djavann, 💚💚💚💚
Désorientale
, Négar Djavadi, 💙💙💙 Lire la suite

[Challenge] 12 mois, 12 amis, 12 livres

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous présente à nouveau un challenge auquel j’ai décidé de participer et, une fois n’est pas coutume, je l’ai déjà commencé ! 🙂 Organisé pour la première fois en 2017 par le bloggueur La voix du livre, le challenge 12 mois, 12 amis, 12 livres est basé sur le principe de la prescription littéraire par des proches.

Lire la suite

[Avis lecture] Je découvre Stephen King !

Bonjour à tous ! 🙂

Aujourd’hui on inaugure une nouvelle catégorie d’articles qui se centre non pas sur un thème mais sur un auteur. En effet, je me suis rendu compte que je n’avais pas vraiment d’écrivain favori car j’aime tellement découvrir de nouveaux genres et de nouveaux pays que je lis rarement plusieurs livres d’un même auteur (en dehors des séries évidemment). Et c’est bien dommage ! En 2018, j’ai donc décidé de m’autoriser à lire des oeuvres d’écrivains dont j’aime la plume. Depuis le début de l’année, j’ai ainsi redécouvert Philippe Claudel et Aki Shimazaki. Ces nouveaux articles auront donc pour but, soit de vous faire découvrir des auteurs méconnus, soit de vous parler des écrivains que j’aime, soit de vous donner mon ressenti sur les best-sellers de figures emblématiques du paysage littéraire contemporain comme ça sera le cas dans cet article.

Dans cet article :

La ligne verte, Stephen King (1996), 509 pages, 💚💚💚💚
Shining, l’enfant lumière, Stephen King (1977), 572 pages, 💚💚💚💚
(même note globale, mais petite préférence pour le premier) Lire la suite

[Challenge Cold Winter] Escapades dans le grand Nord en moins de 200 pages

Bonjour à tous ! 🙂

Dans cet article, j’associe les bilans de deux challenges puisque je vous parle d’un livre de moins de 200 pages lu pendant le Challenge Cold Winter et d’un roman lu pendant le challenge de février Petit mois, petites lectures qui se déroule dans un pays nordique. Avec ces deux lectures, je vous emmène dans les îles du grand Nord, à la découverte du Groenland et de l’Islande. Ici on croise des fjords, des terres enneigées, des animaux et des hommes solitaires qui nous racontent des bribes de leur vie.

Dans cet article

🏔 La vierge froide et autres racontars, Jørn Riel, 158 pages (éd. 10/18), 💙💙💙
🏔 La lettre à Helga, Bergsveinn Birgisson, 125 pages (éd. Points), 💚💚💚💚 Lire la suite